Archives pour la catégorie Compréhension orale

L’enfer du FLE #5 : l’imparfait du cannabis

La chanson « Depuis que je fume pu de shit » du groupe Stupefip nous projette dans le quotidien d’un fumeur de shit repenti. Une excellente occasion pour travailler sur l’aspect de l’imparfait en rupture avec le présent dans l’expression d’avant/après.

Lire la suite

Tout est vrai (ou presque)

Aujourd’hui encore, on se munit de notre carte maitresse Arte avec la présentation de l’émission « Tout est vrai (ou presque) ». En trois minutes chrono, une piquante voix off nous raconte la vie d’une célébrité à l’aide de petits objets.

video

Un exemple avec Catherine Deneuve :

Lire la suite

Métier : cuisinier/cuisinière

Pas vraiment envie d’exploiter le faux témoignage d’un parcours d’apprentissage proposé dans le manuel ? Décidé à corser un peu l’activité de compréhension orale pour vos étudiants A2 ?


Les objectifs :

> Comprendre un témoignage, naviguer sur un site en français

> Parler de sa profession, de son parcours

> Les marqueurs de temps

> Les diplômes français


Lire la suite

Bref, j’ai créé un quiz le temps d’un épisode.

Vous aimeriez intégrer les TICE dans votre pratique de classe mais :

  • Vous êtes atteint de technophobie.
  • Vous trouvez cela trop chronophage.
  • Votre établissement n’est pas équipé de TBI.

Si vous avez répondu « oui » aux deux premiers items, le site Blubbr vous permettra sûrement de vous réconcilier avec les outils numériques.

Pour les autres, profitez-en pour prolonger le cours en donnant du travail en autonomie et auto-correctif !

Lire la suite

Prête-moi ta main !

Une fiche clé en main pour pratiquer le discours indirect avec une comédie romantique.

Dans nos tentatives de rendre l’apprentissage de la langue plus ludique, on pense naturellement à l’utilisation du cinéma.  Quitte à s’entendre dire pour la millième fois : « Connaissez-vous ce film qui parle d’un étudiant Erasmus à Barcelone … ? « 

Pour ma part, ce qui plaît à mes étudiants, ce sont les films légers et drôles. Si on rajoute une once de sentimentalisme,  on se retrouve avec le film « Prête-moi ta main » d’Eric Lartigau.

Lire la suite